profil d'un chesapeake

profil d'un curly

profil d'un flat
profil d'un golden
profil d'un labrador
profil d'un nova

Règlement du Sélectif B ou Epreuve B

(application 1er mars 2020)

Réunion de comité du 28/11/2019

 

Le sélectif B est une épreuve qualificative pour l’entrée en Field Trials. Il s’adresse aux chiens ayant déjà des bases de dressage, quel que soit l'âge. Il a pour but de tester les compétences nécessaires aux épreuves sur gibier tiré : sagesse, marking, recherche guidée, …

Il y a deux types de présentation :

-      à l'Anglaise : sans laisse d'un bout à l'autre du concours, cette épreuve permet au chien d’accéder directement aux Fields à l'Anglaise, si le chien est prêt, ou permet la présentation sans laisse à la française.

-      à la française, présentation en laisse.

Des apportables standard 500 g sont utilisés.  Les coups de feu sont effectués à l’aide d’un pistolet (6 ou 9 mm), d’un lance- apportable ou encore d’un fusil avec cartouche vide (amorce seule).

 

Notation : chaque exercice sera noté : réussi, limite ou échoué.

Si le juge attribue 1 exercice « échoué » ou 2 « limite », le chien ne sera pas qualifié.

Les fautes pénalisées lors des Field Trials le seront de la même manière pour le sélectif B. (Annexe).

 

Rapport à l'Eau :

Le chien et son conducteur sont positionnés au bord de l’eau. 1 aide lance un apportable en eau profonde, à une vingtaine de mètres du chien et accompagné d’un coup de feu. Cet apportable n’est pas rapporté directement.

1

Le conducteur, accompagné de son chien et du juge, effectue une marche au pied d’une trentaine de mètres dans la direction opposée.

2

Le conducteur jette un apportable puis va se replacer au bord de l’eau.

3

4

A l’ordre du juge, il envoie son chien sur cette mémoire.

5

 

Pendant le retour, un apportable est lancé, à la vue du chien, à une dizaine de mètres de la trajectoire du retour, sans que le rapport en cours ne soit perturbé.

5 2Un change entrainera un « Echoué ».

Le chien doit ensuite aller chercher l’apportable à l’eau.

6

 

Rapport en battue :

Les chiens sont mis en condition de battue : 3 en ligne. Deux zones distinctes, l’une à couvert (bois, friche, haie) et l’autre en plaine, sont définies en respectant un angle approximatif de 90° (10H10) par rapport aux chiens.

La distance de ces zones par rapport aux chiens est d’environ une quarantaine de mètres.

Les markings directs sont précédés d’un coup de feu.

Un aide lance un apportable dans la zone de droite. Le juge envoie directement le chien numéro 1 au rapport.

RT1 

 

L’aide se déplace ensuite et envoie un apportable dans la zone de gauche. Le juge envoie directement le chien 2 au rapport. L’aide envoie ensuite un apportable dans la zone de droite et le juge envoie directement son troisième chien au rapport.

 

RT2RT3

Une fois cette étape effectuée, l’aide lance à la vue des chiens 3 apportables à la suite dans la zone de droite puis se déplace pour aller lancer 3 apportables dans la zone de gauche. Il tire un coup de feu quand il est dans chaque zone pour attirer l’attention des chiens. Les apportables sont espacés d’une dizaine de mètres les uns des autres.

RT4RT5

Le juge envoie ses chiens dans l’ordre suivant : 1, 2, 3, puis 3, 2, 1 alternativement à droite et à gauche. Chaque chien effectuera ainsi un rapport dans chaque zone : 1 à D, 2 à G, 3 à D puis 3 à G, 2 à D et 1 à G.

RT6

Un chien qui ne respecterait pas la zone demandée et prendrait un apportable dans l’autre zone (mauvaise écoute) sera pénalisé et ne pourra plus prétendre au qualificatif « réussi » pour cet exercice. L’apportable serait alors replacé.

 

Rapport du pigeon :

Le concurrent laisse son chien au steady et s’éloigne d’une trentaine de mètres. A la vue du chien, il envoie un apportable à une dizaine de mètres derrière lui (soit à une quarantaine de mètres du chien).

pigeon1

Il revient à son poste et envoie le chien au rapport.

pigeon2

Pendant le retour du chien, un aide va déposer 1 pigeon mort (à l’insu du chien) sur la même place.

pigeon3

Lorsque le chien est de nouveau au pied du conducteur, l’aide donne un coup de feu pour attirer l’attention du chien. A l’ordre du juge, le concurrent envoie le chien au rapport du pigeon.

pigeon4

Dans la mesure du possible, les organisateurs s'efforceront de mettre tous les chiens dans les mêmes conditions de travail.

Les Juges chronométreront les épreuves (environ 5 minutes par chien) selon le nombre d'engagés et la difficulté du terrain.

 

Chacun des stades de cette épreuve est éliminatoire s’il n’est pas réussi.

 

Annexe : les fautes pénalisées (règlement des FT) rapportées au sélectif B

FAUTES MINEURES

Deux fautes mineures rétrogradent d’un qualificatif donc entrainent le qualificatif « limite ».

  • Charge mal
  • Pose sans lâcher
  • Mâchouille
  • Se vide et souille le terrain pendant le travail
  • Timide à la ronce et aux orties
  • Travail lent
  • Entrée dans l’eau bruyante, sauf s’il y est obligé

FAUTES MAJEURES : ENTRAINANT LE QUALIFICATIF « LIMITE »

Deux fautes majeures rétrogradent d’un qualificatif donc entrainent le qualificatif « échoué ».

  • Manque de calme au pied
  • Conduite bruyante
  • Ne marche pas au pied, en ligne ou en battue marchante
  • Attend inutilement l’ordre du conducteur
  • Manque de marking
  • Ne trouve pas un apportable
  • Conduite bruyante et désordonnée
  • Manque de tranquillité au poste et appel à beaucoup d’attention
  • Pose : Pour que l’apportable soit considéré comme posé, la bouche du chien ne doit plus être en contact.
  • Pose pour s’ébrouer en sortant de l’eau
  • Crache et ne délivre pas en main
  • Travail mou et/ou manque d’initiative
  • Mauvais contrôle du chien
  • Eye Wipe : une occasion non utilisée de retrouver et rapporter un apportable.

FAUTES ELIMINATOIRES ENTRAINANT LE QUALIFICATIF « ECHOUE »

  • Crainte caractérisée du coup de feu
  • Aboie ou geint (à plusieurs reprises)
  • Quitte le poste sans ordre : le chien quitte son poste sans permission ou, s’il est en laisse, se débat pour partir et tire en laisse
  • Part sans ordre, toutefois si le chien s’arrête à la 1ère injonction, ceci est considéré comme une faute mineure
  • Continue de chasser avec un gibier/apportable en gueule
  • Refus de rapport
  • Refus de l’eau
  • Agressivité
  • Dent dure (crocs marqués dans l’apportable, laissé à l’appréciation des juges)
  • Sort de la main (hors contrôle).
  • Refus de la ronce et de l’ortie