profil d'un chesapeake

profil d'un curly

profil d'un flat
profil d'un golden
profil d'un labrador
profil d'un nova

D'un tempérament joyeux et dynamique, le flat coated retriever est un chien vif, espiègle et intelligent qui aura toujours à cœur de vous faire plaisir. Il saura se faire oublier à la maison, s'il peut se défouler en promenade.

 

Taille 59 à 61,5 cm (M), 56,5 à 59 cm (F).
Poids 27 à 36 kg (M), 25 à 32 kg (F).
Poil Long et plat (toilettage nécessaire)
Robe Noire ou foie, unicolore
Caractère Joyeux, gentil, très attaché à son maître

 

 

Nombre d'inscriptions au LOF au titre de la descendance en 2016 :  318

 

Visiter la galerie des champions

Présentation

Brousselle 08072016 6Le Flat Coated Retriever est le troisième Retriever en nombre avec quelques 250 naissances par an en France. Certes il se trouve loin derrière ses cousins Labradors et Golden Retriever, néanmoins ce Retriever à poil plat gagne le cœur de plus en plus d’adeptes et séduit par son esthétique et sa joie de vivre qui lui est propre.

Eternel adolescent très proche de son maître, plein de fougue, toujours prêt à faire plaisir.

Idéal pour la chasse, il se montre performant également dans de nombreuses activités sportives, telles que le Sauvetage, le Pistage, la Recherche utilitaire ou ludiques comme le Cavage, le Canicross, l’agility, le Doggy Dancing...etc.

Physiquement de taille moyenne, il peut être de couleur noire ou marron, son poil plat est une caractéristique de la race. Sa tête est aussi très particulière et doit être longue et bien moulée, son stop doit être léger.

Mais au delà de son physique majestueux, c’est bel et bien son caractère qui fait son charme, sa gaieté inaltérable, sa gentillesse et son enthousiasme mettent de la vie dans la maison, c’est incontestable !!!

Il est donc conseillé de le canaliser de façon précoce, afin d’avoir un compagnon civilisé et agréable au quotidien. Sa personnalité marquée, demande doigté et dextérité en matière d’éducation et il est parfois utile de se rapprocher de connaisseur pour parfaire son éducation qui se veut à la fois ferme et douce.

hisca28062014De même le Flat est un véritable amoureux de l’élément aquatique, dans lequel il est à l’aise en toute circonstance, il faudra toutefois le freiner dans ses ardeurs afin qu’il ne se blesse pas en s’y jetant de façon trop énergique !!!

Fervent partisan du rapport, même s’il n’est pas dans son élément « chasse », une simple balle ou mieux un « dummy » (boudin flottant), feront très bien l’affaire pour parfaire son bonheur, il a cette manie de vouloir toujours avoir quelque chose en gueule et vous pourrez aisément partager avec lui cette passion…

Mode de vie

Brousselle 08072016 1

Il est fait pour un maitre dynamique qui souhaite partager ses activités de plein air avec son chien, idéal en famille, il sait être à la fois calme à la maison et dynamique en extérieur, pourvu qu’on lui ait inculqué une bonne éducation.

Il est indispensable de le canaliser de façon précoce, afin d’avoir un compagnon civilisé et agréable au quotidien. Sa personnalité marquée, demande doigté et dextérité en matière d’éducation et il est parfois utile de se rapprocher de connaisseurs pour parfaire son éducation qui se veut à la fois ferme et douce. 

Historique

Le Flat-Coated est bien entendu le fruit de la sélection des chiens de chasse opérée par les britanniques au XIXème siècle. Ce pendant c'est de l'autre côté de l'Atlantique qu'il faut d'abord aller chercher ses origines, là où était pratiqué la pêche à la morue, depuis le XVIème siècle. Cette activité avait entraîné l'apparition d'un auxiliaire canin capable d'aller rechercher dans une eau glaciale le poisson échappé ou prisonnier des mailles des filets. Un tel chien, les Terre-Neuvas n'avait pu ni le créer, ni l'amener de l'Europe où il n'existait pas, aussi l'hypothèse la plus vraisemblable est qu'ils l'ont trouvé sur place, non pas l'Île de Terre-Neuve, inhabitée avant l'arrivée des européens, mais sur les côtes septentrionales d'Amérique.

Toujours est-il que la population canine se multiplia sur l'Iles (aux chiens de pêcheurs s'étaient ajoutés les chiens de bât et de garde), à tel point que dès 1780, des mesures durent prises par le gouverneur pour en limiter les effectifs, et que, menacés d'être abattus, beaucoup finirent, après 1815, par affluer à Poole, port d'attache anglais des terre-neuvas.

flatp5webCertains ont pu dire que le Flat-Coated est issu du Terre-Neuve, mais si on remarque combien sa taille moyenne le fait ressembler aux chiens arrivés en France et employés au sauvetage, il paraît plus exact d'affirmer que le Terre-Neuve et le Flat-Coated sont tous deux issus des chiens venus de Terre-Neuve, et qu'une sélection cynophile, en fonction de critères utilitaires et morphologiques, a abouti à la création de deux races distinctes.

Et c'est ici qu'intervient le génie des éleveurs britanniques, qui, dès la première moitié du XIXème siècle, furent précurseurs en matière de sélection et d'amélioration des races canines. En ce qui concerne le Flat-Coated, sa spécialisation de Retriever exigeait que l'on améliore son flair, comme sa réceptivité au dressage et son activité, et, dans cette perspective, on le croisa probablement avec d'autres races. D'ailleurs, sa silhouette rappelle immédiatement celle du Setter.

Il commença par s'appeler Wavy-Caoted Retriever, autrement dit Retriever à poil onduleux et non ondulé, la différence étant d'importance. Cette race a probablement été développée à partir des spaniels et, sans doute, du sang de Colley lui fut-il injecté pour produire le poil plaqué. C'est en tous cas vers 1800 qu'elle fut fixée, grâce au travail de Mr Shirley, éleveur à Ettington, dans les West Midlands, en Grande Bretagne. C'est Mr Braisford qui présenta pour la première fois un chien ainsi dénommé lors de l'exposition de Birmingham, en 1860, l'une des toutes premières expositions canines anglaises. Malheureusement, cet éleveur omit de préciser comment il avait obtenu ce chien, d'où le mystère qui entoure, depuis, les origines du Flat-Coated. On a invoqué un croisement avec un Setter ou un Pointer, cette dernière supposition étant moins crédible. Ce qui est en revanche certain, c'est l'apport du Labrador, mais vers la fin du XIXème siècle seulement. Cette race, dont la sélection avait été sans doute plus soignée, était en effet déjà parvenue à un type plus performant que ne l'était alors le Flat.

Cooke 2

Photos

Brousselle 08072016 5flatp3webGoya 04052012 7ponte 09102011 14ponte 28102012 16allier 120709 35SMichaud 05072016 18Dido 24042010 5BB blue brownie300609 13tete marron

Standard

Consulter ou télécharger le standard officiel au format pdf

TRADUCTION : Prof. R. Triquet.  

ORIGINE : Grande Bretagne.  

DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D'ORIGINE EN VIGUEUR : 28.07.2009.
UTILISATION : Chien de chasse à l'arme à feu.
CLASSIFICATION F.C.I. : Groupe 8 Chiens rapporteurs de gibier, chiens leveurs de gibier, chiens d'eau. Section 1 Chiens rapporteurs de gibier. Avec épreuve de travail.

ASPECT GENERAL : Chien de taille moyenne, brillant, vif ; à l'expression intelligente, puissant sans être lourd, harmonieux dans ses lignes sans manquer de substance.

 

COMPORTEMENT / CARACTERE : Doué au plus haut point de l'instinct de la chasse, de gaîté et de gentillesse que démontre le battement enthousiaste de la queue. Sûr de lui et gentil.

 

flat teteTETE  :

Longue et bien moulée.

REGION CRANIENNE :

Crâne : Plat et de largeur modérée.

Stop : Léger entre les yeux, en aucun cas accentué, évitant de donner à la face un profil creux ou descendant.

REGION FACIALE :

Truffe : De bonne taille, aux narines bien ouvertes.

Mâchoires/dents : Mâchoires longues et fortes, capables de porter un lièvre ou un faisan. Elles présentent un articulé en ciseaux parfait, régulier et complet, c'est-à-dire que les incisives supérieures recouvrent les inférieures dans un contact étroit et sont implantées bien d'équerre par rapport aux mâchoires. Les dents sont saines et fortes.

Yeux : De dimensions moyennes, de couleur marron foncé ou noisette, très intelligents d'expression (l'œil rond, proéminent est un défaut grave). Les yeux ne sont pas disposés obliquement.

Oreilles : Petites et bien attachées, tout contre la tête.

COU : La tête est bien attachée au cou, qui est de longueur raisonnable et exempt de fanon, harmonieusement attachée, s'insérant obliquement dans les épaules et se fondant bien dans le dos pour permettre au chien de chercher la piste avec aisance.

CORPS :

flat standard

Rein : Court et carré. Le rein long et mal attaché est un grave défaut.

Poitrine : Bien descendue et assez large, bien dessinée dans sa région sternale. Les côtes antérieures sont assez plates. Elles sont bien développées vers l'arrière du thorax, présentant une courbure graduelle ; elles sont bien cintrées au centre, mais elles le sont plutôt moins vers l'arrière.

QUEUE : Courte, droite et bien attachée, portée gaiement, mais jamais bien au-dessus du niveau du dos.

 

MEMBRES

MEMBRES ANTERIEURS : Les antérieurs sont droits ; leur ossature est bonne, d'un bout à l'autre des membres.

Coude : Il joue correctement et d'une façon régulière sur la région sternale.

Pieds antérieurs : Ronds et forts ; doigts serrés et bien cambrés. Coussinets épais et forts.

MEMBRES POSTERIEURS : Musclés. En station debout, les membres postérieurs, vus sous n'importe quel angle, sont d'aplomb.

Grasset : Modérément angulé.

Jarret : Modérément angulé, bien descendu. Les jarrets de vaches sont à proscrire.

Pieds postérieurs : Ronds et forts ; doigts serrés et bien cambrés. Coussinets épais et forts.

ALLURES : Allures dégagées et faciles ; les membres se déplacent dans des plans parallèles à l'axe du corps, qu'ils soient vus de face ou de derrière.

flat allures

ROBE

Poil : Dense, de texture fine à moyenne, de bonne qualité, aussi plat que possible. Les membres et la queue sont bien frangés. Une bonne garniture de poils, à l'âge adulte, met la dernière touche à l'élégance d'un bon chien.

COULEUR : Uniquement noir ou marron (foie).

TAILLE ET POIDS :

Taille préférée pour les mâles : 59-61,5 cm (23-24 pouces)
pour les femelles : 56,5-59 cm (22-23 pouces)

Poids pour un animal en bonne condition :
mâles : 27-36 kg (60-80 livres anglaises)
femelles : 25-32 kg (55-70 livres anglaises).

DEFAUTS :

Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé, le bien-être du chien et sa capacité à accomplir son travail traditionnel.

 

Défauts entrainant la disqualification :

  • Agressif ou peureux.
  • ·Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d’ordre physique ou comportemental sera disqualifié.

N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d'aspect normal complètement descendus dans le scrotum.

 

 

Grille de cotation

1 point : Confirmé

Confirmé

2 points : Reconnu

Sujet confirmé 
+ Dysplasie de la hanche : lecture A ou B
+ Identification génétique**

+ 1 Exc dans une exposition
+ TAN ou sélectif A

3 points : Sélectionné

Sujet confirmé
+ Actuellement exempt de Cataracte, de Dysplasie de la rétine et d'Atrophie Progressive de la Rétine*
+ Dysplasie de la hanche : lecture A ou B
+ Identification génétique**

+ 1 EXC en SPE ou RE ou CHPT ou NE
+ Bon en Field-Trials
ou
+ 1 TB en SPE ou RE ou CHPT ou NE
+ 1 Ex en Field-Trials

4 points : recommandé

Sujet confirmé
+ Actuellement exempt de Cataracte, de Dysplasie de la rétine et d'Atrophie Progressive de la Rétine*
+ Dysplasie de la hanche : lecture A ou B
+ Pedigree complet
+ Identification génétique**

+ 2 Exc en exposition dont 1 en SPE ou RE ou CHPT ou NE sous 2 juge sdifférents
+ 2 TB en Field-Trial ou 1 TB en field et une 2ème cat en BICP
ou
+ 2 TB en exposition dont 1 en SPE ou RE ou CHPT ou NE sous 2 juges différents
+ 2 Exc en Field-Trial ou 1 Exc en Field et une 1ère Cat en BICP

5 points : élite B

Sujet confirmé ayant produit en 1ère génération :
Mâle : 3 descendants cotés 3 points avec 2 lices minimum
Femelle : 3 descendants cotés 3 points en 2 portées minimum 
+ Compatibilité génétique avec ses descendants**

6 points : élite A

Sujet recommandé ayant produit en 1ère génération :
Mâle : 3 descendants cotés 3 points avec 2 lices minimum
Femelle : 3 descendants cotés 3 points en 2 portées minimum 
+ Compatibilité génétique avec ses descendants**

 

Important à savoir

*Maladies héréditaires oculaires canines : Les sujets doivent être exempts de cataracte (formes évolutives), de dysplasies rétiniennes (formes évolutives) et de dégénérescences rétiniennes (atrophie de la rétine). 
L'examen de recherche des tares oculaires doit obligatoirement être fait par un vétérinaire membre de l'AFEP ou de l'ECVO. 


**L'identification génétique est obligatoire pour l'attribution des titres nationaux ainsi que pour les cotations 2, 3, 4, 5 et 6 ; l'empreinte génétique doit être enregistrée dans la base de données de la SCC.

Légende : 

TB Trés Bon
Exc Excellent
CI Classe Intermédiaire
CO Classe Ouverte
CT Classe Travail
CCH Classe Champion
SPE Spéciale de race
RE Régionale d'élevage
NE Nationale d'élevage
CHPT Championnat de France 

En savoir plus

Le toilettage du Flat

La couleur de robe chez le Flat (accès réservé aux adhérents)