profil d'un chesapeake

profil d'un curly

profil d'un flat
profil d'un golden
profil d'un labrador
profil d'un nova

Cani DNA, la bio banque française d'ADN canin

 

cani dnaÀ ce jour, environ 500 maladies génétiques ont été recensées chez le chien. En plus d’être spontanées, spécifiques de races et très fréquentes au sein des races, les maladies génétiques canines sont pour la plupart homologues des maladies humaines Ainsi, considérant le chien comme un patient, L'équipe de génétique du chien, de l'Institut de Génétique et Développement de Rennes (IGDR) mène différents projets de recherche visant à l’identification des bases génétiques de ces maladies communes aux deux espèces, avec un double intérêt génétique et thérapeutique pour le chien et l’homme.

Pour ce faire, une bio banque d'ADN canin, Cani DNA, a été mise en place depuis 2003, permettant ainsi la collecte de prélèvements d’individus atteints et de témoins indemnes.

Cani-DNA contient des prélèvements de sang et de tissus de chiens de toutes races, accompagnés de leurs données généalogiques, phénotypiques et cliniques. L’objectif principal est d’extraire les ADN et ARN à partir de ces prélèvements et de stocker les échantillons correspondants, pour les distribuer, après contrôles qualités.

À ce jour, Cani-DNA contient 22 700 échantillons d’ADN extraits à partir de sang dont 14 700 ADN stockés sur le site rennais, 6000 à Antagene et 2000 dans les ENV. Plus de 2000 échantillons de tissus (paires de tissus tumoraux/tissus sains) sont disponibles pour les projets de cancérologie comparée. Cette ressource représente environ 300 races de chiens, et plus d’une centaine de maladies génétiques homologues humaines, (nombreux cancers, comme des mélanomes, sarcomes, lymphomes, gliomes…etc) ainsi que de nombreuses maladies « monogéniques ». Les prélèvements correspondants à ces maladies souvent rares chez l’Homme, mais fréquentes dans une race canine donnée, constituent une ressource originale de modèles spontanés de maladies rares humaines, comme par exemple les génodermatoses, neuropathies, épilepsies, rétinopathies, anomalies du développement. La base de données constitue également une ressource épidémiologique pour toutes ces maladies canines.

Cette banque de prélèvements de chiens, unique en France, est disponible pour la communauté scientifique nationale et internationale pour des projets en génétique humaine et vétérinaire et est actuellement utilisée et distribuée dans le cadre de projets collaboratifs français, européens et américains.

L'équipe de génétique du chien du CNRS de Rennes travaille aujourd'hui sur de très nombreuses pathologies et recherche des prélèvements ADN de :

- de chiens âgés en bonne santé

- de chiens atteints de pathologies dans divers domaines : cancérologie (gliomes, lymphomes, mastocytomes, mélanomes, ostéosarcomes, sarcome histiocytaire, sarcome des tissus mous), dermatologie (ichtyose, kératodermie), néphrologie (glomérulonéphropathie), neurologie (épilepsie, syndrome d’auto-mutilation), ophtalmologie (rétinopathie), orthopédie (dysplasie de la hanche)

Comment participer ?

Pour plus d’informations, vous pouvez contacter l'équipe de génétique du chien

par téléphone au 02 23 23 45 09 ou par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

 

 

canine geneticsEquipe génétique du chienrennes1
Institut de Génétique et Développement de Rennes
IGDR / UMR6290 / CNRS
Université de Rennes 1
2, av. du pr. Léon Bernard   35043 Rennes cedex