profil d'un chesapeake

profil d'un curly

profil d'un flat
profil d'un golden
profil d'un labrador
profil d'un nova

Très doux, calme, équilibré, c’est un compagnon très apprécié, heureux en famille et digne de confiance.

Taille 56 à 61 cm (M), 51 à 56 cm (F) 
Poids 27 à 36 kg (M), 25 à 32 kg (F)
Poil Plat ou ondulé avec de bonnes franges  (toilettage necessaire)
Robe N’importe quel ton or au crème
Caractère     

Facile à éduquer, intelligent et robuste

 

Nombre d'inscriptions au LOF au titre de la descendance en 2016 :  9787

 

Visiter la galerie des champions

Présentation

Le Golden Retriever est connu pour sa gentillesse, sa capacité à s’intégrer dans le milieu familial, sa faculté à comprendre rapidement ce que l’on attend de lui, sa forte propension à faire plaisir et, faut-il le dire- son élégance. Toutes ces qualités sont le résultat d’une sélection rigoureuse et intelligente.photos Planchard 007

Merci à ceux qui ont ancré l’ADN du golden retriever. Il a été créé pour la chasse, plus précisément pour chercher et rapporter le gibier tiré après qu’il ait été levé par les chiens d’arrêt. Ce travail demande des qualités exceptionnelles : un nez puissant, un excellent sens de l’observation, une forte capacité à mobiliser son attention, une bonne mémoire et, ce qui fait sa force, un calme et une maîtrise de soi pour n’aller chercher qu’à l’ordre.

Faut-il parler d’intelligence ? Les scientifiques, spécialistes dans l’éthologie cognitive, répondent par l’affirmative. Ils distinguent l’intelligence instinctive, l’intelligence d’adaptation, l’intelligence comme capacité de travail. Sur la base de ces trois critères, Stanley COREN, neuropsychologue américain, a établi un classement en fonction des races. Dans ce classement le golden est sur la troisième marche du podium.

Grace à cet équilibre dans les qualités développées pour les besoins de la chasse, le Golden répond aux besoins, sous toutes ses formes, de notre société moderne : magnifique et élégant chien de compagnie, attentionné auxiliaire pour les handicapés et malvoyants, efficace chien de recherche de drogue et d’explosifs, apprécié comme chien de décombre et de sauvetage et, bien sûr, recherché pour ses qualités de rapporteur par les chasseurs.

Oui, assurément, le Golden Retriever dispose d’énormes qualités. Mais avant d’être des qualités, elles sont des potentialités…qui ne demandent qu’à s’exprimer. Il a donc besoin d’une bonne éducation. Une éducation qui l’emmène à exprimer toute son intelligence, et à acquérir un excellent équilibre émotionnel. Le propriétaire d’un Golden Retriever devient, de facto, un éducateur. C’est là une fonction exaltante. Le propriétaire/éducateur voit son Golden progresser, sa relation avec lui se densifier. Et s’étonnera que cela se passe dans un climat de réelle détente. Il ressentira alors de fortes émotions de nature à lui faire oublier les préoccupations quotidiennes.

SMichaud 05072016 4Un conseil ! Il est fondamental de commencer le travail d’éducation dès l’arrivée du chiot dans sa famille d’adoption. Le chiot va apprendre par imprégnation au cours d’une courte période qui va de 3 semaines à 20 semaines. Dans cette période, son cerveau est en plein développement à la fois en taille et en organisation. Sa capacité d’apprentissage est en jeu. Il sera d’autant plus réceptif aux apprentissages, qu’après sa séparation de la fratrie, il est naturellement à la recherche d’un guide, d’un référent. Ce guide, ce référent, ce sera son nouveau maître.

Besoins d’une aide pour avoir le « mode d’emploi » du Golden ? Bien évidemment. Comme tous les chiens, le Golden parle la « langue chien » et sa psychologie est différente de celle des humains. Tout propriétaire se doit donc de s’adapter à cette double situation. Mais il trouvera toute l’aide et les conseils nécessaires auprès du Retriever Club de France.

 

Histoire

 

Le Golden Retriever est né à la fin du 19eme siècle de la passion d’un homme, Dudley Coutts Marjoribanks, premier Lord Tweedmouth qui possédait une propriété de chasse à Guisachan au nord de l’Ecosse, non loin du lac Loch Ness. Il aurait acquis auprès d'un cordonnier de Brighton un chiot retriever jaune, "Nous" issu d'un couple de Wavy coated noirs, race à ce jour disparue. De l'union en 1868 de ce premier chien et d'une chienne appelée "Belle" de race Tweed Water Spaniels (race également disparue), sont nés quatre chiots jaunes, trois mâles et une femelle. Par la suite, afin d'améliorer et stabiliser la race, furent introduits dans les croisements des Setter irlandais, des Bloodhound, et de l'apport de Tweed Water spaniels. Ce fut un travail de près de trente années mené de manière minutieuse. L’objectif de Lord Tweedmouth était de « concevoir » un chien parfaitement en harmonie avec la vie d’un gentleman farmer : intelligent, fidèle, capable de rester au pied du chasseur pendant l’action, allant chercher et rapporter le gibier mort ou blessé à l’ordre après le coup de feu, en mesure de travailler toute une journée sur des terrains difficiles dans des conditions climatiques souvent rudes. La structure du squelette du Golden toute en solidité, la nature de son poil - véritable barrière pour l’eau - garant d’une protection efficace, les caractéristiques de son tempérament très réceptif ont été façonnés pour satisfaire le but recherché. Le remarquable travail de Lord Tweedmouth fut récompensé par la reconnaissance officielle de la race Golden en 1911.

 ponte 05052014 110

Photos

ponte 01102012 102SDuchene 2017SMichaud 2017ponte 08032015 123SMichaud 05072016 3SMichaud 05072016 6ponte 13062015 116ponte 28102012 21sauvetage3rszponte 13062015 117

Standard

Consulter ou télécharger le standard officiel au format pdf

Aspect Général : Chien harmonieux, bien proportionné, actif, puissant, bien uni dans ses allures, de constitution robuste, à l'expression empreinte de douceur.

Caractéristiques : Docile, intelligent, naturellement doué pour le travail.

Tempérament : Doux, amical et sûr de lui.

 

morphologie2

 

 

 

Allures et Mouvement : Allures énergiques, avec beaucoup d'impulsion. Les membres antérieurs et postérieurs se déplacent dans des plans parallèles à l'axe du corps. L'enjambée est longue et dégagée sans aucune tendance à relever les antérieurs. Le port de queue est dans la ligne de dos.

 

allures

Poil : Le poil est plat ou ondulé avec de bonnes franges. Le sous-poil est serré et imperméable.

Couleur : N'importe quel ton or ou crème. Ne doit être ni rouge, ni acajou. On admet la présence de quelques poils blancs uniquement au poitrail.

Taille : Hauteur au garrot : mâles 56 à 61 cm, femelles : 51 à 56 cm.

Défauts : Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé, le bien-être du chien et sa capacité à accomplir son travail traditionnel.

Défauts entrainant la disqualification : Agressif ou peureux

Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d’ordre physique ou comportemental sera disqualifié.

N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.

Grille de cotation

1 point : Confirmé

Confirmé

2 points : Reconnu

Sujet confirmé 
+ Dysplasie de la hanche : lecture A, B ou C
+ Identification génétique**

+ 1 Exc dans une exposition
+ TAN ou sélectif A
ou
+ 1 TB dans une exposition
+ 1 TB en Field-Trials

3 points : Sélectionné

Sujet confirmé
+ Actuellement exempt de Cataracte, de Dysplasie de la rétine et d'Atrophie Progressive de la Rétine*
+ Dysplasie de la hanche : lecture A, B ou C
+ Identification génétique**

+ 1 EXC en SPE ou RE ou CHPT ou NE
+ Bon en Field-Trials
ou
+ 1 TB en SPE ou RE ou CHPT ou NE
+ 1 EXC en Field-Trials

4 points : recommandé

Sujet confirmé
+ Actuellement exempt de Cataracte, de Dysplasie de la rétine et d'Atrophie Progressive de la Rétine*
+ Dysplasie de la hanche : lecture A ou B
+ Dysplasie du coude Lect. 0, SL ou 1 (pour les chiens nés après le 01/04/2005)

+ Pedigree complet
+ Identification génétique**

+ 2 Exc en exposition dont 1 en SPE ou RE ou CHPT ou NE sous 2 juges différents
+ 2 TB en Field-Trial ou 1 TB et une 2ème cat en BICP
ou
+ 2 TB en exposition dont 1 en SPE ou RE ou CHPT ou NE sous 2 juges différents
+ 2 Exc en Field-Trial ou 1 Exc en field et une 1ère Cat en BICP

5 points : élite B

Sujet confirmé ayant produit en 1ère génération :
Mâle : 3 descendants cotés 4 points avec 2 lices minimum
Femelle : 3 descendants cotés 4 points en 2 portées minimum 
+ Compatibilité génétique avec ses descendants**

6 points : élite A

Sujet recommandé ayant produit en 1ère génération :
Mâle : 3 descendants cotés 4 points avec 2 lices minimum
Femelle : 3 descendants cotés 4 points en 2 portées minimum 
+ Compatibilité génétique avec ses descendants**

 

Important à savoir

*Maladies héréditaires oculaires canines : Les sujets doivent être exempts de cataracte (formes évolutives), de dysplasies rétiniennes (formes évolutives) et de dégénérescences rétiniennes (atrophie de la rétine). 
L'examen de recherche des tares oculaires doit obligatoirement être fait par un vétérinaire membre de l'AFEP ou de l'ECVO. 


**L'identification génétique est obligatoire pour l'attribution des titres nationaux ainsi que pour les cotations 2, 3, 4, 5 et 6 ; l'empreinte génétique doit être enregistrée dans la base de données de la SCC.

Légende : 

TB Trés Bon
Exc Excellent
CI Classe Intermédiaire
CO Classe Ouverte
CT Classe Travail
CCH Classe Champion
SPE Spéciale de race
RE Régionale d'élevage
NE Nationale d'élevage
CHPT Championnat de France 

En savoir plus ...

Le toilettage du Golden

Info sur l'ichtyose      (accès réservé aux adhérents)

Le Golden Retriever, la légende et quelques réalités     (accès réservé aux adhérents)