profil d'un chesapeake

profil d'un curly

profil d'un flat
profil d'un golden
profil d'un labrador
profil d'un nova

Chien robuste, calme, c'est un compagnon fidèle, dévoué à ses maitres et courageux.

Taille 53 à 59 cm (M), 51 à 57 cm (F) 
Poids  35 à 40 kg (M), 30 à 35 kg (F)
Poil  Court et épais, sous poil dense
Robe  Noire, jaune ou marron unicolore
Caractère       Facile à éduquer, très adaptable et docile

 

Nombre d'inscriptions au LOF au titre de la descendance en 2016 :  7435

 

Visiter la galerie des champions

Présentation

Parfois il est appelé « le chien des Présidents de la République » depuis que la Reine ELISABETH II en a offert un à Valéry Giscard d’Estaing au milieu des années 70.

Cela a sans doute contribué à le faire connaître, mais c’ est avant tout ses qualités qui font qu’ il est toujours un des chiens préférés dans beaucoup de pays notamment en Grande Bretagne, le berceau de la race. Chez nous il se stabilise à un peu plus de 7000 inscriptions au LOF par an, et ceci depuis plusieurs années.

Baron MT 03072016 2C’ est un chien qui est rond et doux de partout, tant dans ses formes que dans son caractère, ce qui ne l’ empêche pas d’ être un vrai sportif.

Sa bienveillance, son désir de se mettre au service de son maître, son besoin de faire plaisir et ses nombreuses qualités: mémoire, flair, facilité d’adaptation… font qu’ il est un merveilleux chien de chasse comme à son origine et de compagnie, mais aussi notamment : guide d’aveugle, assistant des handicapés, auxiliaire des douaniers, auxiliaire des sauveteurs, pisteur…

De taille moyenne , c’est un chien puissant, sportif, endurant...

Les couleurs admises sont le noir, le jaune (sable à fauve foncé) et le marron.

Son éducation est facile, à la portée de tous, encore faut-il lui en donner une, comme à tout le monde…

Mode de vie

ponte 01042012 07Très proche de ses maîtres

C’est le chien de famille idéal pour les enfants qui en feront leur meilleur copain de vie et de jeux.

Il apprécie particulièrement d’être éduqué ce qui le rapprochera encore plus si c’est possible de son maître et cette éducation tout en douceur est facile à faire pour peu qu’on soit attentif et constant et le même chien sera parfait à la maison mais aussi pour les loisirs comme la chasse.

Il est d’une adaptabilité exceptionnelle, c’est un sportif et pourtant il est capable de vivre en appartement et d’y être heureux si son maître est présent.

Histoire

Nous devons sa présence en Europe et sa première sélection aux aristocrates Anglais des années 1820 à 1880.LABRO 004274

Les érudits nous disent que l’ancêtre de nos Labradors est très probablement le St John’s Water Dog, chien noir très chasseur utilisé dès les années 1800 par les pêcheurs à Terre Neuve.

Vers 1820, le 2ème Comte de Malmesbury en importa en Angleterre et en fît un élevage remarquable spécialisé dans le gibier d’eau dans son domaine de Héron Court ,  de même le  10ème Comte d’Home et le 5ème Duc de Buccleuch ont importé leurs premiers chiens en provenance de Terre Neuve. Les élevages du 3ème Comte de Malmesbury, du 6ème Duc de Buccleuch et du 12ème Comte d’Home sont ceux qui ont créé les ancêtres de nos Labradors.

Le Labrador fut reconnu officiellement par le Kennel Club en 1903.

Depuis l’origine, des portées de jaunes et de marrons apparaissent dans les élevages au milieu des portées de noirs.

Les premiers Labradors importés en France le furent fin du 19ème par les aristocrates Français.

Le Retriever Club de France a été créé en 1911. D’abord réservé aux chasseurs le labrador a séduit les familles et son nombre de naissances a explosé en France à la fin du 20ème siècle pour atteindre plus de 10 000  par an.

Depuis, la sagesse a repris le dessus et depuis plusieurs année un régime de croisière stable est en place autour de 7 000 naissances par an, ce qui est gage de bonne santé de la race.

  

* une importante bibliographie existe en Anglais mais vous trouverez des détails en Français dans le livre de Michèle de St Fuscien au éditions Crépin Leblond et dans les textes complémentaires de J. M Wurtz.

 histoire6

Photos

Baron MT 03072016 5LABRO 004326ponte 01042012 08ponte 01052002 35ponte 29102012 14SMichaud 05072016 37ponte 05052009 03SMichaud 05072016 39ponte 15082009 04ponte 28102012 18

Standard

Consulter ou télécharger le standard officiel au format pdf

TRADUCTION: Prof. R. Triquet. Mise à jour : J. Mulholland. / Version originale : (EN).
ORIGINE: Grande Bretagne.

DATE DE PUBLICATION DU STANDARD OFFICIEL EN VIGUEUR: 13.10.2010.

UTILISATION :

Chien rapporteur de gibier.

CLASSIFICATION FCI :

Groupe 8 Chiens rapporteurs de gibier, chiens leveurs de gibier, chiens d’eau.
Section 1 Chiens rapporteurs de gibier.
Avec épreuve de travail.

BREF APERCU HISTORIQUE :

Selon la croyance populaire, le Retriever du Labrador est originaire des côtes de Terre Neuve où les pêcheurs ont été vus utilisant un chien d’apparence similaire pour rapporter les poissons. Excellent chien d’eau, sa robe résistant aux
intempéries et sa queue unique, dont la forme est semblable à celle d’une loutre, augmentent cette caractéristique.

Par rapport aux autres, le Retriever du Labrador n’est pas une race très ancienne ; son club de race n’a été formé qu’en 1916 et celui du Labrador Jaune en 1925. C’est lors des épreuves du field que le Labrador a connu ses premiers succès, après son introduction en
Grande Bretagne à la fin des années 1800 par le Colonel Peter HAWKER et le Comte du MALMESBURY. Un chien nommé Malmesbury Tramp a été décrit par Lorna, Comtesse HOWE, comme étant l’un des ancêtres du Labrador moderne.
ASPECT GENERAL: Fortement charpenté, au rein court, très actif (ce qui exclus les sujets ayant un poids ou une corpulence excessifs). Le crâne est large.
La poitrine est bien descendue et les côtes bien développées ; le rein et l’arrière-main sont larges et puissants.

COMPORTEMENT / CARACTERE:

Bon caractère, très agile.
Nez excellent ; dent douce ; passion pour l’eau. Compagnon fidèle, capable de s’adapter partout. Intelligent, ardent et docile, il ne demande qu’à faire plaisir. Naturel amical, sans aucune trace d’agressivité ; il ne doit pas non plus se montrer craintif à l’excès.

TETELABRO 004269

REGION CRANIENNE :

Crâne : Large, bien dessiné sans joues épaisses (viandeuses).

Stop: Marqué.

REGION FACIALE :

Truffe : Large, les narines bien développées.

Museau : Puissant ; il n’est pas en sifflet.

Mâchoires/dents : Mâchoires de longueur moyenne ; mâchoires et dents fortes et présentant un articulé en ciseaux parfait, régulier et complet, c’est-à-dire que les incisives supérieures recouvrent les inférieures dans un contact étroit et sont implantées bien d’équerre
par rapport aux mâchoires.

Yeux : De dimensions moyennes, exprimant l’intelligence et le bon caractère. De couleur marron ou noisette.

Oreilles : Ni grandes ni lourdes, elles tombent contre la tête et sont attachées plutôt en arrière.

COU : Net, puissant et solide, s’insérant dans les épaules bien placées. 

CORPS: 

ch cassyDos : La ligne du dessus est horizontale.

Rein : Large, court et fort.

Poitrine : Bien large et bien descendue avec des côtes en plein cintre – cet aspect ne doit pas être dû à un excès de poids.

QUEUE : Trait distinctif de la race : très épaisse à la naissance s’effilant progressivement vers l’extrémité, de longueur moyenne, dépourvue de frange, mais recouverte complètement d’un poil court, épais, dense qui donne une apparence de rondeur décrite sous le nom
de « queue de loutre ». Elle peut être portée gaiement, mais elle ne doit pas se recourber sur le dos.

MEMBRES

MEMBRES ANTERIEURS :

Vue d’ensemble: Les antérieurs sont droits du coude au sol, qu’ils soient vus de face ou de profil.

Epaules: Longues et obliques.

Avant-bras: Bonne ossature et droits.

Pieds antérieurs: Ronds, compacts : doigts bien cambrés et coussinets bien développés.

MEMBRES POSTERIEURS :

Vue d’ensemble: Bien développés, la croupe ne descend pas vers la queue.

Grasset (genou) : Bien angulé.

Métatarse/Jarret: L’articulation (pointe) des jarrets est bien descendue. Les jarrets de vache sont à proscrire.

Pieds postérieurs: Ronds, compacts ; doigts bien cambrés et coussinets bien développés.

ALLURES: Allures dégagées, couvrant bien du terrain. Les membres antérieurs et postérieurs se déplacent dans des plans parallèles à l’axe du corps.

ponte 17072015 22

ROBE

Qualité du poil: Le poil est un trait distinctif du Labrador. Il est court et dense, sans ondulations ni franges ; il donne au toucher l’impression d’être passablement rêche ; le sous-poil est résistant aux intempéries.

Couleur du poil: Entièrement noir, jaune ou marron (foie-chocolat).

Le jaune va du crème clair au roux (du renard). Une petite tache blanche est admise sur le poitrail.

TAILLE :

Hauteur idéale au garrot: Mâles : 56 – 57 cm.

Femelles : 54 – 56 cm.

DEFAUTS :

Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien-être du chien et sur sa capacité à accomplir son travail traditionnel.

DEFAUTS ENTRAINANT L’EXCLUSION :

  • Chien agressif ou peureux.
  • Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d’ordre physique ou comportemental sera disqualifié.

N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.

Seuls les chiens sains et capables d’accomplir les fonctions pour lesquelles ils ont été sélectionnés, et dont la morphologie est typique de la race, peuvent être utilisés pour la reproduction.

Grille de cotation

1 point : Confirmé

Confirmé

2 points : Reconnu

Sujet confirmé 
+ Dysplasie de la hanche : lecture A, B ou C
+ Identification génétique**

+ 1 TB dans une exposition
+ TAN ou sélectif A

3 points : Sélectionné

Sujet confirmé
+ Actuellement exempt de Cataracte, de Dysplasie de la rétine et d'Atrophie Progressive de la Rétine*
+ Dysplasie de la hanche : lecture A ou B
+ Identification génétique**

et

1 Exc en exposition
+ sélectif B 
ou
1 TB en exposition 
+1 TB en Field-Trials ou 2 ème cat en BICP

4 points : recommandé

Sujet confirmé
+ Actuellement exempt de Cataracte, de Dysplasie de la rétine et d'Atrophie Progressive de la Rétine*
+ Dysplasie de la hanche : lecture A ou B

+ Dysplasie du coude lecture 0, SL ou 1 pour les chiens nés après le 01/04/2015
+ Pedigree complet
+ Identification génétique**

+ 1 Exc en SPE ou RE ou CHPT ou NE 
+ 1 TB en Field-Trial ou une 2ème cat en BICP
ou
+ 1 TB en SPE ou RE ou CHPT ou NE 
+ 1 Exc en Field-Trial ou une 1ère Cat en BICP

5 points : élite B

Sujet confirmé ayant produit en 1ère génération :
Mâle : 3 descendants cotés 4 points avec 2 lices minimum
Femelle : 3 descendants cotés 4 points en 2 portées minimum 
+ Exigences santé du 3 points
+ Compatibilité génétique avec ses descendants**

6 points : élite A

Sujet recommandé ayant produit en 1ère génération :
Mâle : 3 descendants cotés 4 points avec 2 lices minimum
Femelle : 3 descendants cotés 4 points en 2 portées minimum 
+ Compatibilité génétique avec ses descendants**

 

Important à savoir

*Maladies héréditaires oculaires canines : Les sujets doivent être exempts de cataracte (formes évolutives), de dysplasies rétiniennes (formes évolutives) et de dégénérescences rétiniennes (atrophie de la rétine). 
L'examen de recherche des tares oculaires doit obligatoirement être fait par un vétérinaire membre de l'AFEP ou de l'ECVO. 


**L'identification génétique est obligatoire pour l'attribution des titres nationaux ainsi que pour les cotations 2, 3, 4, 5 et 6 ; l'empreinte génétique doit être enregistrée dans la base de données de la SCC.

Légende : 

TB Trés Bon
Exc Excellent
CI Classe Intermédiaire
CO Classe Ouverte
CT Classe Travail
CCH Classe Champion
SPE Spéciale de race
RE Régionale d'élevage
NE Nationale d'élevage
CHPT Championnat de France 

En savoir plus ...

L'anatomie fonctionnelle du Labrador   (accès réservé aux adhérents)

Une brève histoire du Labrador    (accès réservé aux adhérents)