profil d'un chesapeake

profil d'un curly

profil d'un flat
profil d'un golden
profil d'un labrador
profil d'un nova

Le calendrier des WT 2017

 

Cette discipline a été initiée par nos amis britanniques il y a maintenant une quarantaine d'années et est directement issue d'un certain nombre de réflexions simples.

 

SMichaud 05072016 47L‘entrainement des Retrievers nécessite un contact étroit et permanent entre le conducteur et son chien. Si le dressage proprement dit peut étre réalisé, "au fond du jardin", la conduite à haut niveau, tant pour les épreuves de travail que l‘utilisation pratique, nécessite une variabilité de circonstances, la présence d'éléments extérieurs divers (personnes, chiens, terrains nouveaux, etc.) ainsi qu'un minimum de régularité et de constance.

 

La saison de chasse, dans tous les pays, est relativement limitée dans le temps. Hors cette période, il n‘était pas facile de conserver une certaine régularité dans l'entrainement. L'idée est donc apparue tout naturellement à bon nombre de conducteurs de créer une épreuve ou ceux-ci puissent se retrouver avec leurs chiens « en situation de concours », avec des fondamentaux simples : recréer artificiellement des situations se rencontrant en field-trial ou en chasse pratique, pouvoir comparer

effectivement les différents niveaux d'aptitude et de dressage des chiens, créer une atmosphere incluant pour tous la possibilité de gérer un certain niveau de stress émotionnel (situation de concours pour le maître, coups de feu, mouvements divers pour le chien, etc.) et enfin maintenir, tout au long de l'année une relation étroite entre conducteur et chien.

 

SMichaud 05072016 37Tout aussi naturellement, cette discipline ou les apportables remplacent le gibier, s'est répandue assez rapidement dans le monde entier et en Europe, particulierement dans tous les pays ou les restrictions apportées à la pratique de la chasse, freinaient les possibilités d'entrainement.

Les Working-Tests, sans aucunement être une solution de remplacement vis à vis des concours actuels, peuvent certainement participer à un processus de sélection raisonné.

 

Les épreuves mises en place doivent être le reflet de situations rencontrées en field-trial ou en chasse pratique.

Le but de l'épreuve n'est pas uniquement de constater un niveau de dressage mais doit permettre d'apprécier, dans son ensemble les qualités nécessaires à un Retriever, à savoir : sagesse absolue en battue, marking, entreprise, goût de l'eau, courage, qualités de nez, bonne charge, retour rapide, "will to please" et bien sur, capacité à recevoir un dressage poussé.

Bien évidemment, l'appréciation d'un travail sur apportables est certainement un peu limitée. Moins excitants pour un chien que la vision d‘oiseaux vivants, tirés ou non, le chien reste donc souvent plus sage au poste. Les capacités a pister ne peuvent étre mises en valeur et une « dent douce » sur apportable peut ne pas l'être toujours avec un gibier blessé.

Toutefois, la majeure partie des qualités demandées à un Retriever peut être appréciée en W.T.

 

A noter ! L'obtention de plus de 80% des points dans un working test dans les classes initiation, novice et open (comprenant une épreuve à l'eau et jugé par un jury comprenant un juge SCC) donne dorénavant l'accessibilité au field- trial. Ce résultat devra figurer sur le carnet de travail.

 

Règlement de la finale de la Coupe de France des Working-tests

 

Règlement pour les Working Tests Internationaux